willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen willkommen

Profession

A mesure qu’augmente chez beaucoup de gens le besoin de se ressourcer en plein air, la pression exercée sur la nature s’intensifie. Nombreux sont ceux qui se sentent attirés par les montagnes, les lacs et les forêts. Les interactions entre l’homme et son environnement ainsi que les besoins de la faune et de la flore sont souvent mal perçus, et le respect envers la nature a tendance à se perdre. C’est dans ce contexte parfois tendu que travaillent les rangers. Médiateurs entre l’homme et la nature, ils sont aussi des « arbitres » qui veillent à ce que les règles soient respectées, par exemple dans les réserves naturelles.

  • Les Rangers sont des professionnels. Depuis 2007, le CEFOR de Lyss propose une formation continue aux personnes exerçant des métiers « verts » ou ayant acquis d’une manière ou d’une autre des connaissances spécifiques sur la nature. Beaucoup d’entre elles sont issues du secteur forestier, mais aussi du secteur de l’agriculture, de l’horticulture, de la chasse ou d’autres métiers liés à la nature.

  • Les rangers ont de multiples facettes. Leur tâche «classique» est l’entretien et la surveillance de réserves naturelles, où ils veillent avec courtoisie mais fermeté au respect de la réglementation. Ils organisent aussi des excursions, des cours et des ateliers destinés à toutes les personnes intéressées, quel que soit leur âge. Les rangers sont aussi des partenaires très sollicités dans la planification de l’accueil et de l’orientation des visiteurs, des offres touristiques en plein air et des diverses activités en plein air.

  • Les rangers sont des amis et connaisseurs de la nature. Ils savent reconnaître les empreintes d’animaux, les chants d’oiseaux ou les plantes comestibles au bord des chemins. Ils comprennent les grands équilibres de la nature et s’engagent au quotidien pour la préservation d’un paysage naturel.

  • Les rangers n’opposent pas la nature et l’homme pour autant. L’homme fait partie intégrante de la nature et il est légitiment en droit de s’y ressourcer Les rangers sont même tout à fait disposés à les y aider, mais leur rôle est en même temps d’intervenir lorsque l’affluence devient trop importante ou que les règles ne sont pas respectées.


ART-CMS (Web-Content-Management-System) by artworking | impressum | Login Administration